Les joies de l’Absolute

Non, je ne m’apprête pas à écrire un article sur la très célèbre boisson alcoolisée du même nom (sans le « e » final), mais bien de ce qui représente actuellement ma frayeur la plus ultime : la position absolute en HTML !Explications. 

Après avoir potassé l’été dernier le tutoriel en ligne de Mathieu Nebra, Apprenez à créer votre site web en HTML5 et CSS3, sur feu le site du Zéro, rebaptisé à mon grand regret Openclassrooms, j’ai donc commencé à mettre en pratique les choses apprises, afin de réaliser mon site web. D’innombrables nuits blanches et heures passées sur différents forums plus tard, envahie par un sentiment de grande satisfaction devant mon travail, qui somme toute n’était pas si mal pour une « newbie », j’ai subitement la « bonne » idée d’aller tester mon site sur mon 2ème personal computer. Et là, Ô tristesse, Ô désespoir ! Je découvre que mon site n’a plus rien à voir avec mon site, qu’il est en effet complètement destructuré, que ses parties ne sont plus dans l’ordre où je les avais mises, que les images se superposent, bref, un véritable désastre ! Et là, je me dis que la nuit va être très longue.

La mort dans l’âme, je cours immédiatement sur les forums, en priant pour trouver la solution à cette catastrophe. Après des heures (des jours?) de recherche, je tombe enfin sur un semblant de réponse : sur le forum, il était indiqué grosso modo qu’utiliser la position Absolute était déconseillé aux débutants. OK, alors on récapitule : j’ai positionné approximativement TOUS les éléments de mon site avec la position Absolute ET je suis débutante. CQFD !

Où l’on apprend pourquoi j’ai utilisé la position Absolute pour tout positionner sur mon site.

En suivant pas à pas les cours du site cité supra Apprenez à créer votre site web en HTML5 et CSS3, l’on nous dit, dans le chapitre qui concerne les positionnements que la position Absolute permet, je cite  » de placer un élément (réellement) n’importe où sur la page ». Alors, je dois dire qu’en lisant ça, toute heureuse j’étais ! La balise magique aka « position Absolute » allait me permettre de placer au pixel près tous mes élements. Oui, sauf que ça ne marche pas comme ça, j’ai peut-être surinterprété le cours que j’avais sous les yeux ou alors il y a un gap pédagogique dans le cours de Mathieu, dans lequel je me suis engouffrée allègrement !

Bref, sachant cela, grosso modo, j’ai aujourd’hui approximativement TOUT à refaire ! Exit tout le travail réalisé jsuqu’alors ! Malgré tout, j’ai bien aimé le tuto de Mathieu Nebra qui donne quand même de bonnes bases au débutant html-css, donc je n’en veux pas à Mathieu Nebra. Mais je dois quand même dire qu’il devrait être plus clair quant au positionnement Absolute, ça m’aurait évité quelques cheveux blancs !

Du coup, tout en m’imprégnant du cours de M. Fondrat, l »un n’empêche pas l’autre, je suis repartie travailler mon code sur Codecademy, qui est un site génial, pour peu que l’on ne soit pas allergique à l’anglais :

www.codecademy.com

En parallèle, il est important pour moi de suivre pas à pas le cours de HTML4/CSS2 de M. Fondrat car il se peut que professionnellement je sois confrontée à des sites codés dans ces versions, encore très largement utilisées.

Après ces toutes ces frayeurs, j’ai encore d’innombrables nuits blanches devant moi, car même si j’ai une propension particulière pour le code, je suis vraiment loin de le maîtriser ! Le site pour lequel je serai évaluée doit être rendu fin janvier : il me reste un peu moins de 2 mois.

Le résultat de mon travail sera mis en lien sur ce blog dès février 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s