e-Portfolio, images et droit : une première amorce au cours de Bruno Conte

© Christopher Dombres

© Christopher Dombres

Notre quattuor d’étudiantes s’est donc reformé aujourd’hui en salle 20, pour la 3ème fois. Une camarade a posté sur la page d’accueil de son e-portfolio une image, qui a tout de suite retenu mon attention. Je lui ai demandé si elle avait vérifié que l’image était bien libre de droit. Ma camarade m’a dit qu’elle avait récupéré l’image sur un autre blog, ce qui, selon elle, lui permettait à son tour de réutiliser l’image sur son propre blog. Ceci a déclenché une discussion sur les droits de l’image, que j’ai trouvé fort intéressante; en effet, notre master étant, de part sa nature, intrinsèquement lié à Internet, il est primordial d’adopter les bons comportements par rapport à l’utilisation des contenus en ligne. En tant que correspondant local pour une revue d’écologie, j’ai dû auparavant effectuer des recherches sur les droits de l’image, puisque chacun de mes articles doit être illustré et que je n’ai pas toujours la possibilité de prendre mes propres photos. Je sais donc que les internautes utilisent les images bien souvent sans respecter les droits qui y sont rattachés, et ce, souvent par simple méconnaissance des lois et droits liés à la propriété intellectuelle. Là j’anticipe le cours  de Bruno CONTE, Propriété intellectuelle et droits voisins, qui ne nous sera accessible que courant janvier mais ces réflexions « in medias res » représentent une première amorce, qu’il me semblait important de souligner puisque nous avons débuté notre e-Portfolio et que celui-ci va/pourra contenir des illustrations glanées sur le web. Le thème que j’ai choisi pour mon e-Portfolio offre justement une place de choix à l’image; c’est un thème que j’ai retenu pour son aspect extrêmement esthétique. Je souhaitais que mes articles soient accompagnés, dès que possible, d’une illustration ad hoc. Cela demande un travail de recherche pas toujours très simple, à cause de ces fameux droits de l’image.

J’ai par ailleurs souhaité personnaliser ce blog en créant mon propre Gravatar, que l’on voit en page d’accueil du blog, une empreinte digitale, estampillée 2.0. Pour ce faire, j’ai récupéré une image libre de droit et modifiable et y ai inséré le 2.0, symbole numérique du web tel que nous le connaissons actuellement. J’ai utilisé le logiciel libre GIMP (GNU Image Manipulation Program), équivalent du fameux logiciel de retouche photo Photoshop.

Pour répondre aux interrogations de mes camarades aigémiennes, je dirais  qu’avant de réutiliser une image ou un autre support sur le web, il faut toujours vérifier sous quelle licence celui-ci est diffusé. A ce propos, je ne me fie pas toujours au filtre Google, et préfère naviguer sur des sites dédiés aux images, où une indication claire des licences utilisées est mentionnée. Autre point que j’ai envie de souligner, l’utilisation par un autre internaute d’un contenu ne signifie pas que celui-ci ait été vérifié, loin de là ! La prudence est donc de mise pour chacun de nos « emprunts » numériques !

Rendez-vous en janvier pour approfondir le sujet !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s